15 février 2008


Les récents événements qui ont troublé la blogosphère francophone du thé me laissent songeur. Étant avant tout un fervent amateur de notre liqueur sacrée, je ressens beaucoup de tristesse à l'idée de voir d'autres passionnés être castrés dans leur démarche sur cette Voie simplement par des combats de concepts. Le thé est pour moi symbole de partage, d'ouverture, de simplicité, d'harmonie... Vous direz que je suis rêveur et qu'il ne cessera pas, tant que l'humanité existe, d'y avoir des conflits et des prises de tête même sur des sujets aussi beaux. Je crois qu'il est bon de se rappeler pourquoi nous aimons le thé, pourquoi il nous inspire tant. Le laisser venir nous enivrer, et puis, le laisser partir. 

7 commentaires:

bejita a dit…

belle representation avec ta photo ;-)

Sacha a dit…

c'est quand même troublant comme image n'est-ce pas? :D

Anonyme a dit…

Les froggies la tête à l'envers entrain de couler, de sombrer.... excellente image Sacha, hélas traduisant la réalité, de ce qui reste de ce beau pays : la France...

P.

Raphael a dit…

Ce n'est pas le thé qui est au centre de ces débats mais plutôt une réflexion identitaire:
Comment exister sur Internet et au-delà.
Quel message faire passer de soi et les limites du contrôle de sa personnalité.
L'écrit est une loupe à ce titre.
On se doit d'être plus rigoureux car les rattrapages sont plus difficiles qu'à l'oral.
Aujourd'hui c'est le thé mais demain ce sera un autre sujet.
Cela n'a pas d'importance sur le résultat.
la caractère conflictuel du français et du Français n'arrange rien...

Sacha a dit…

Je suis d'accord, on le voit bien avec les religions...

Mais encore faut-il vouloir combattre, réagir, contrer la personne qui nous attaque, qui nous dit "comment exister sur internet et au-delà". Qui a le droit de dire à quelqu'un comment être autrement?

Le thé est insaisissable: le même thé, infusé dans deux instruments semblables, n'aura pas les mêmes caractéristiques... Qui a le droit de dire que sa version est plus juste que celle de l'autre? Personne n'a raison ni tord.

Il faut simplement arrêter de se prendre au sérieux et laisser quiconque veut jouer à la gueguerre se fatiguer tout seul. Célébrer le thé selon qui on est, par plaisir d'être différent.

Jeancarmet a dit…

Pourquoi y a t'il un ortolan crevé dans ton bain ?

Sacha a dit…

Ce sont les produts de nettoyage qui lui ont été fatal.