10 septembre 2008

Surdose


OK. Ça me sort par les oreilles. Depuis que je m'occupe du nouveau blogue du Camellia et que ma vision du thé a pris un tournant un tantinet plus simple, écrire sur le sujet à deux endroits me donne carrément la nausée. Je sais que je ne consacre plus le temps nécessaire à poster régulièrement de nouveaux billets ni d'afficher de commentaires sur vos blogs que je lis trop peu (mais sachez que je trouve que la plupart d'entre vous font un travail extraordinaire... conservez votre passion à flammes dévorantes!). Je ne crains aucunement que la blogosphère francophone du thé souffrira particulièrement de la latence prolongée du Zhong Nomade.

J'ai posté, depuis les quelques dernières semaines, de petits textes ne portant pas précisément sur le thé. Je sais que mes quelques lecteurs sont des mordus invétérés du thé, c'était la mission de ce blog depuis le début, mais j'ai trouvé dommage de ne pas avoir plus de comebacks sur ce qui m'habite plus personnellement, dans mes délires poétiques. Écrire, c'est révéler aux autres ce que notre âme nous invite à découvrir de nous-même.  Et en ce-moment, à baigner à tous les jours dans le monde du thé, j'endure une surdose. C'est comme ça.

Seulement pour ceux que ça intéresse (et sachez que le thé ne risque pas d'être au rendez-vous...), vous êtes les bienvenus-es à venir visiter ce qui me servira de nouvel exutoire littéraire: Murmures de lumière

Je me promet de continuer à venir vous visiter... Continuez à vous enivrer d'infusions merveilleuses, le thé est béni de par tous les élixirs! À bientôt!

7 commentaires:

Raphael a dit…

Je comprends ta d�ception.
J'y pensais il y a peu.
Mais il fait retenir plusieurs choses:

Ce n'est pas parce que l'on a peu de comebacks que l'on n'est pas lu ou appr�ci�.

Il y a des posts qui peuvent susciter des commentaires sans pour autant �tre renversants d'int�r�t.

D'autres, au contraire, sont appr�ci�s mais sans se pr�ter � des tonnes de commentaires.

Enfin, il y ceux qui nous gonflent et faut pas s'�tonner d'entendre l'�cho du clavier en les �crivant...

Je pense que l'essentiel est que notre groupe vive de quelques blogs toujours en activit� pas toujours les m�mes mais un volume qui se renouvelle sans cesse.

L'un d'entre nous en a marre, un autre doit prendre le relais, etc...

Dans ton cas, il pourrait �tre int�ressant de nous faire un petit journal de ce qui se passe en boutique. Fais profiter tout le monde de ton exp�rience au quotidien.

On ne te reprochera pas de faire un peu de pub pour ton bistrot.

Voili-voil�

Philippe a dit…

Je ne peux que partager l'avis de Raphaël.

Bon vent à toi Sacha, ne t'éloigne pas trop de nous tout de même ! Mais je sais que tu as l'habitude de voyager un peu partout dans le monde et que tu finis toujours pas revenir à la case départ, donc nous gardons espoir... !

>> "L'un d'entre nous en a marre, un autre doit prendre le relais, "

J'aime assez cette idée.

Sacha a dit…

Je suis d'accord avec vous, j'y réfléchis... C'est clair que je ne suis pas "frustré", c'est une simple question de gestion de l'énergie (vitale), de la diriger vers où le terreau m'est fertile. En ce moment la poésie me germe facilement au coeur et je suis loin d'être certain que Le Zhong Nomade soit un lieu pour publier ça.

L'idée de Raphaël de poster des anecdotes relatant des histoires au salon et en boutique peut être assez sympa, je l'avoue. À suivre.

Quant au: "l'essentiel est que notre groupe vive de quelques blogs toujours en activité pas toujours les mêmes mais un volume qui se renouvelle sans cesse", je crois que c'est bien vrai... on a vu plusieurs naissances et disparitions depuis plus de deux ans mais le groupe ne cesse de croître, comme la passion du thé gagnant l'Occident.

Je ne vous quitte pas, je ne fais que m'amuser! :)

Vanessa a dit…

Oui, comme je le disais sur mon billet, je suis égoïstement un peu déçue, je prennais mes marques chez toi, justement entre le thé et les réflexions. J'aime cela, passer d'un état à un autre.

Bin sûr c'est une hibernation, avec réveil possible...bien sûr le thé va prendre de l'ampleur dans les sujets traités sur les blogs (intérêt pour l'Asie oblige) mais même si un autre blog nait et que le nombre de blogs spécialisés est constant (croissant) je ne peux que déplorer la fermeture d'un lieu, d'une manière particulière de parler de cette boisson... parce que j'aime les points de vue différents, les approches si subjectives... dommage donc!

Mais oui, je comprends si tu n'avais sur ce média que des lecteurs assidus buveurs de thé, il te fallait des ailes... j'espère que tu les trouveras ailleurs, ici et sur le Camélia!

ベジタ a dit…

perso , il est vrai que je ne post plus parmis les nombreux blog mais que je lis toujours les " plus interessants " à mes yeux dont le tien .j'aime ton style , qui apporte un plus , comme celui de raphael , philippe , michel ...

ginkgo a dit…

moi aussi j'accroche bien à ton savoir de thé, à l'esprit de ton coin de pays qui transparaît entre les lignes , à ta manière de percevoir les choses ...et donc même si je n'écris pas toujours de commentaires si le zhong se noie j'espère qu'il continuera par le blog de Camélia ou autrement....

Sacha a dit…

Merci Bejita et Ginkgo, j'apprécie vos encouragements, ils sont chers à mon coeur. À bientôt, d'une manière ou d'une autre...!