04 août 2007

Cela fait presque deux semaines que nous sommes partis et voilà la première fois que je croise de quoi vous donner des nouvelles.
Arrivés en Ardèche, nous avons rapidement rencontré des gens particulièrement gentils et hospitaliers. Ballades dans le creux de volcans depuis longtemps endormis d'où coulent des centaines de sources pures (ah! quelle merveille pour le thé!... Lu Yu lui-même en jubilerait, j'en suis certain!), visites de petit villages médiévaux lovés dans les rochers, beaucoup de temps à pratiquer le "non-agir" évachés sur nos matelas de camping à l'ombre des arbres. L'Ardèche m'a agréablement surpris par la beauté très diversifiée de ses paysages mais surtout par la gentillesse "rustique" de ses habitants.

Ayant senti l'envie de descendre plus au sud, notre périple nous mène maintenant dans les Cévennes dans une petite chèvrerie artisanale où nous comptons passer le mois d'août afin d'apprendre essentiellement à garder les chèvres dans les collines et à fabriquer le fromage à partir de leur lait.

La famille qui nous accueille est très ouverte, nos conversations aux accents chantants sont très riches. Loin des foules de touristes envahissant le Sud de la France l'été, ici c'est la belle vie de la campagne provençale. La maison de pierre entourée d'oliviers, de buis, de chênes verts, est fraîche malgré la chaleur intense du soleil. Les poules et les canards en liberté picossent les chemins. Les cloches des chèvres résonnent dans la colline qu'une ruine de château surplombe.

Nous faisons des confitures d'abricot et de mûres, les figues seront bientôt prêtes. Les odeurs de la nature (et de la ferme!) me rappellent des thés dégustés peu de temps avant mon départ... comme ces thés me manquent!

A bientôt!

6 commentaires:

bejita a dit…

tes paroles me rappellent mon enfance , dans les halpes de hautes provences , dans la drome et l'ardeche ( j' ai pas mal bougé plus jeune ) c'est magnifique .
seul hic : manque de photos :'-(
bon periple a toi et klementine et profitez en bien ;-)

Sacha a dit…

Voilà! D'autres suivront si possible...!

Raphael a dit…

C'est toujours un peu idiot de généraliser mais ce n'est pas la première fois que j'entends que les Ardéchois sont très gentils et accueillants. Il doit avoir une part de vrai dans tout cela.
Comment avez-vous pris contact avec les personnes qui vous accueillent ?
J'imagine que vous ne débarquez pas du néant au bout de leur champ.

lionel a dit…

Quels thés dégustez-vous durant votre périple ? ça doit etre magique de sortir le zhong et quelques feuilles de thé au coin d'un champ ou paissent paisiblement quelques chèvres...hum...je ferme les yeux et je m'y vois ..malheureusement là je suis enfermé dans mon bureau avec pour seule perspective quelques sachets de thé...:-((

François L a dit…

Salut vous deux.
Il me semble que j'ai croisé ces ruines entre Toulouse et Nice!? Êtes-vous plus au nord? Tu fais tellement des belles photos :)

Sacha a dit…

@ Raphael
Oui, la plupart des personnes que nous rencontrons sortent du "néant": ils entendent notre accent, on se met à discuter et puis voilà, ils nous invitent! Après suit tout un réseau de gens que eux connaissent et qu'ils veulent nous présenter et ainsi tout se façonne au fur et à mesure. Sinon, les fermes WWOOF (voir liens) sont toujours des endroits très intéressants.

@ Lionel
Ah! Si tu savais! J'ai été malheureusement si limité en espace dans mon sac à dos que j'avais amené qu'un tout petit bout de galette... maintenant je suis à boire le plutôt mauvais tuocha des Jardins de Gaia que j'ai trouvé dans une bio coop...Misère! Vivement la cave à mon retour!

@ François
Ce sont les ruines de Fressac (XIIIe siècle). Oui c'est plus au nord, mais à peine. Tu sais, ici c'est tellement perdu que ça m'étonnerait que ça soit les mêmes! Il y a tellement de ruines comme celles là un peu partout sur les collines. C'est superbe.